Issu d'une longue tradition funéraire publique, le service funéraire municipal créé en 1997, succède aux différentes organisations des services municipaux depuis le début du siècle.

 

 

Le service funéraire municipal

La régie municipale, dénommée service funéraire municipal, est habilitée (n°2014-84-065) pour exercer sur l'ensemble du territoire les activités funéraires suivantes :

  • organisation des obsèques,
  • fourniture des cercueils et accessoires intérieurs et extérieurs, urnes cinéraires,
  • ventes de gerbes de fleurs fraîches et tergal, plaques granit, petite marbrerie,
  • fourniture du personnel, des objets et prestations nécessaires aux obsèques, inhumations, exhumations et crémations,
  • fourniture de corbillards,
  • transport de corps avant et après mise en bière.

Aujourd'hui, le service est composé de deux agents funéraires, Jean-Claude et Lionel VOULET, qui ont tous deux suivi une formation professionnelle de conseiller funéraire.

Horaires et règlement du cimetière

  • du 01 avril au 31 octobre de 7h à 20h,
  • du 01 novembre au 31 mars de 8h à 18h.

Consultez le règlement complet du cimetière, pdf, 33ko.

Les missions du service

Une mission d'intérêt général :

La vocation du service funéraire municipal de la ville de Sarrians est d'assurer l'ensemble des opérations funéraires confiées par les familles.

Le sens du service public :

Afin que vous puissiez librement choisir les obsèques en fonction de vos souhaits, vos moyens et choix financiers, le service funéraire municipal s'engage à vous proposer l'organisation d'obsèques la mieux adaptée, de la plus simple à la plus personnalisée, grâce à un large choix de services et de produits. L'ensemble de ces choix fait l'objet d'un devis détaillé conforme à la législation et après accord d'un bon de commande signé par la famille.

Recevoir, conseiller, accompagner :

L'accueil des familles est le premier contact avec l'opérateur funéraire qu'elles ont choisi. Il est surement aussi le plus sensible. Formés à la psychologie et à la sociologie du deuil, le personnel du service funéraire municipal accueille et prend en charge avec tact et mesure les familles et 7 jours sur 7, 24 heures sur 24h. Il les accompagne tout au long des étapes. Il est leur interlocuteur privilégié et informe avec précision et loyauté sur leurs droits et obligations.

Organiser les obsèques :

Le conseiller funéraire mettra en place avec elles les différentes phases opérationnelles et administratives des obsèques : le séjour du défunt en chambre funéraire, les visites de ses proches, le déroulement de la cérémonie d'obsèques religieuse ou civile, le mode de sépulture, inhumation ou crémation, l'annonce dans la presse, le choix du cercueil et des divers produits, etc. Tout est arrêté selon les décisions des familles.

Admission en chambre funéraire :

La chambre funéraire : lieu d'accueil des défunts et de recueillement des familles avant les obsèques. L'admission est une demande spécifique de la famille dans les 24h qui suivent le décès.

Présentation du défunt :

Les thanatopracteurs assurent la prise en charge des défunts pour permettre aux familles une séparation dans les meilleures conditions de respect et de dignité (thanatopraxie, toilettes).

Cérémonie :

Obsèques religieuses ou civiles, salle de cérémonie ou édifices cultuels, les familles ont différentes options pour la cérémonie d'hommage à leur défunt.

Modes d'obsèques :

Inhumation ou crémation, selon les volontés du défunt, votre conseiller vous informe sur les différentes possibilités qui s'offrent à vous (cimetière, concession, case de columbarium, dispersion, transport vers l'étranger...).

Les formalités en cas de décès

Quel que soit le lieu de décès, le service funéraire municipal devient votre seul interlocuteur auprès des différents services et intervenants (administratif pour les différentes démarches, religieux, mairie, presse, cimetière, ...).

Le service funéraire municipal se charge des formalités et démarches pour déclarer le décès en mairie, des formalités auprès des autres communes pour le transport et l'inhumation, de l'avis de faire-part et de remerciements dans la presse...

Les démarches administratives et formalités sont accomplies d'une manière exhaustive et dans le strict respect des obligations légales et administratives et des délais imposés. Ces démarches sont réalisées pour assurer le transport du défunt dans les délais les plus brefs, aussi bien vers la chambre funéraire de votre choix que vers le domicile, et ce quel que soit le lieu de décès. À l'issue des obsèques, plusieurs actes de décès et lettres type vous sont remis pour les démarches ultérieures.

Tarifs et financement :

En fonction des prestations choisies, un devis personnalisé vous sera adressé. Le service funéraire municipal peut se faire régler les frais d'obsèques par virement d'un des comptes de dépôt ou d'épargne du défunt. Différentes autres modalités de paiement pourront également vous être proposées.

L'inhumation

Qui peut être inhumé à Sarrians ? :

  • les personnes décédées à Sarrians quel que soit leur domicile ;
  • les personnes ayant leur domicile à Sarrians quel que soit leur lieu de décès ;
  • les personnes titulaires d'une concession quel que soit leur domicile ou leur lieu de décès ;
  • les Français établis hors de France, mais qui sont inscrits sur les listes électorales de Sarrians.

Les types d'inhumation :

Pour l'inhumation du corps du défunt, plusieurs concessions (pleine terre ou caveau) vous sont proposées :

  • concession de 15 ans ;
  • concession de 30 ans ;
  • concession de 50 ans ;
  • case columbarium de 30 ans.

Pour l'inhumation des cendres du défunt après crémation, vous sont proposés :

  • une sépulture traditionnelle pleine terre ou caveau ;
  • une case de columbarium ;
  • le jardin du souvenir où les cendres peuvent être dispersées ;
  • ou en pleine nature (plus de détails dans l'article " destination des cendres après crémation ").

Destination des cendres après crémation

Période de garde :

Depuis la nouvelle loi n°2008-1350 du 19 décembre 2008, les cendres doivent être traitées dans leur totalité et ne peuvent plus être partagées. De même, elles ne peuvent plus être conservées à domicile. Après la crémation, les cendres sont recueillies dans une urne cinéraire munie d'une plaque indiquant l'identité du défunt et le nom du crématorium. L'inhumation de l'urne dans une propriété privée est possible sur autorisation préfectorale, comme pour un cercueil. En attendant la décision de destination des cendres, l'urne peut être conservée au crématorium ou dans un lieu de culte (après accord de l'association chargée de l'exercice du culte) pendant une période qui ne peut excéder 1 an. À l'issue de ce délai, si les proches du défunt n'ont pas pris de décision, les cendres sont dispersées dans l'espace de dispersion du cimetière de la commune du lieu de décès ou, si nécessaire, dans le site cinéraire le plus proche. Parlez-en à votre conseiller funéraire qui vous informera et effectuera les démarches nécessaires auprès des différentes autorités administratives en fonction de votre choix.

Cimetière ou site cinéraire :

Au sein d'un cimetière ou d'un site cinéraire, les cendres peuvent avoir les destinations suivantes : inhumation de l'urne dans une sépulture ; dépôt de l'urne dans un columbarium ; scellement de l'urne sur un monument funéraire ; dispersion des cendres dans l'espace aménagé à cet effet (jardin du souvenir) ; dispersion des cendres en pleine nature (informations complémentaires dans le paragraphe suivant).

Dispersion des cendres en plein nature :

Pour disperser les cendres en pleine nature, il est obligatoire de faire une déclaration à la mairie de naissance de la personne décédée. Il faut s'assurer également que les cendres ne se répandront pas, même partiellement, sur la voie publique ou dans un lieu public (stade, square, jardin public, etc.). La dispersion est autorisée en pleine mer mais peut être interdite sur les cours d'eau (se renseigner auprès de la mairie de la commune concernée). Une déclaration à la mairie du lieu de naissance du défunt est nécessaire. Un registre indique l'identité du défunt, la date et le lieu de dispersion des cendres.

Inhumation de l'urne dans une propriété privée :

L'urne contenant les cendres peut être placée dans une sépulture située dans une propriété privée.

N.B. : Il est encore possible de continuer à conserver, dans un domicile ou une propriété privée, une urne contenant les cendres d'une personne dont la crémation a eu lieu avant le 20 décembre 2008. Mais lorsque la famille ne souhaitera plus conserver l'urne dans ce domicile, il lui faudra choisir l'une des destinations prévues par la loi du 19 décembre 2008.

Acquérir une concession

Les familles désirant obtenir une concession funéraire dans le cimetière de Sarrians doivent s'adresser par téléphone à Jean-Claude ou Lionel VOULET. Elles peuvent aussi se rendre directement au Cimetière, route du Mourre d'Escoube.

Pour consulter l'ensemble des démarches et conditions, consultez la page "Mes démarches/Acquérir une concession".